Actualités

Immobilier : Les prix devraient poursuivre leur hausse en 2019
Immobilier : Les prix devraient poursuivre leur hausse en 2019
08 janvier 2019

Après une année 2017 historique, le marché immobilier a maintenu son dynamisme en 2018. Dans l'ancien, les volumes de ventes y ont encore augmenté, comme les prix, sur la majeure partie du territoire. Pour 2019, le prix moyen du mètre carré pourrait encore croître.

Les chiffres viennent de tomber. Après un millésime 2017 exceptionnel, le marché de l'immobilier a connu une année 2018 faste. Selon les premières données publiées ce lundi par Century 21, l'un des principaux réseaux d'agences immobilières en France, le prix moyen au mètre carré dans l'ancien s'est établi à 2.595 euros en 2018. Un chiffre en hausse de 1,7% sur 12 mois. Le volume de transactions reste lui stable, autour de 950.000 ventes. Et l'année 2019 s'annonce tout aussi radieuse pour le secteur. Au jeu des pronostics, Laurent Vimont, le président de Century 21, prédit une légère augmentation des prix de l'ancien, comprise entre 1% et 2%, tout en concédant que l'exercice 2019 pourrait cette fois marquer la fin de la tendance haussière. Le volume de transactions pourrait quand à lui de nouveau tutoyer le million de ventes.

Les raisons de cette bonne santé tiennent évidemment avant tout à des taux d'intérêts de crédits immobilier historiquement bas. Leur remontée, anticipée au début 2018, n'a jamais eu lieu. Ceux-ci se trouvent même aujourd'hui souvent en-dessous du niveau d'inflation. Et selon Laurent Vimont, ceux-ci devraient rester attractifs, tout du moins sur les premiers mois de l'année. D'ailleurs, les Français ne s'y trompent pas et utilisent le crédit à plein régime : la part d'emprunts souscrits pour financer un achat immobilier a encore augmenté de 1,6% en 2018, pour s'établir à 78,4%. Mieux encore, la part d'apport personnel nécessaire pour financer une acquisition s'est réduite, elle, comme peau de chagrin. En 2018, 100% du prix d'acquisition d'un bien pouvait être financé par l'emprunt immobilier, même avec des mensualités de 1.000 euros, explique Laurent Vimont, président du réseau Century 21. Ce qui est, pour moi, la plus grande preuve du dynamisme du marché?. Depuis 2016 en effet, avec des mensualités de 1.000 euros sur 20 ans, on peut acquérir un bien d'une valeur légèrement supérieure à 200.000 euros sans apport, souligne Century 21. Soit, peu ou prou, le prix moyen d'un bien immobilier ancien.

Attention toutefois, les prix n'évoluent pas au même rythme dans toutes les régions. Si, en 2018, le prix du mètre carré a encore augmenté de 4,1% à Paris pour s'établir à 9.452 euros, il a en revanche diminué dans trois régions : en Bretagne (2.007 euros le mètre carré ancien, -0,5% sur 12 mois), en Centre-Val-de-Loire (1.575 euros, -1,5%) et dans les Hauts-de-France (1.412 euros, -1,9%). La plus forte progression en régions est enregistrée du côté de la Nouvelle-Aquitaine : +7,5% en 2018. Le mètre carré y coûte en moyenne 2.227 euros.

Source : Capital.fr

  • Alerte Mail
  • Favoris 0
  • 0